Cristaux dans les oreilles : comment les traiter ?

Publié le : 23 septembre 20214 mins de lecture

En cas de sensation de vertige, vomissement ou nausée, il faut consulter rapidement, car il peut s’agir d’un déséquilibre de l’oreille interne. Il est vrai que ce trouble ne présente aucune gravité. Néanmoins, il faudrait connaitre les causes pour avoir le cœur net. Comment savoir si on a des cristaux dans les oreilles ?

Cristaux dans les oreilles : qu’est-ce que c’est au juste ?

Chaque oreille possède trois canaux : le canal antérieur, le canal postérieur et le canal latéral. À l’intérieur circule le liquide endolymphatique dont la mission consiste à mobiliser des minuscules structures cristallines. Mais il peut arriver que des cristaux pathologiques viennent se former dans une oreille dont l’origine reste encore inconnue jusqu’à présent. Ils peuvent provoquer des vertiges invalidants appelés vertiges paroxystiques bénins positionnels qui surviennent brutalement, accompagnés de nausées et de vomissements. Après quelques secondes, ils disparaissent progressivement. Certes, ces cristaux n’entraînent pas de perte auditive ou de douleur. Mais les crises peuvent se répéter. Heureusement, cette anomalie ne présente aucun danger pour la santé, même si les symptômes peuvent affoler les patients et inciter à consulter un médecin dans l’urgence.

Comment soigner les cristaux dans les oreilles ?

Dans un premier temps, le médecin ORL réalise un diagnostic approfondi (un examen ORL complet est nécessaire) afin de confirmer s’il s’agit bel et bien de cristaux. Si c’est le cas, il existe des techniques spécifiques effectuées par le praticien lui-même ou par des kinésithérapeutes pour mobiliser les cristaux. Il peut s’agir par exemple de la manœuvre d’Epley, de Vanuchi ou de Semont. Ce sont des gestes tout à fait différents, mais l’objectif est le même : déplacer les microcristaux. En général, le vertige cesse au plus tard dans les 48 heures suivant le traitement. Pour calmer la crise vertigineuse, des médicaments anti-vertigineux seront également prescrits. Il faut cependant noter qu’on ne peut pas éliminer définitivement les cristaux. La récidive est donc possible en cas de mouvement brutal ou de choc à la tête.

Que faire en cas de récidive ?

Les manœuvres sont généralement efficaces à 90 %. De la sorte, dans la plupart des cas, le médecin traitant n’a pas à renouveler son geste. Cependant, en cas de récidive, le traitement sera le même. Si les symptômes se répètent trop souvent, le praticien peut être amené à apprendre à son patient à réaliser les mouvements lui-même. Il existe aussi des traitements homéopathiques et des remèdes naturels qui peuvent aider à réduire les vertiges dus au déplacement des cristaux si vous voulez vous passer des traitements médicamenteux.

Plan du site